Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Blaise Nkonga: « Nous avons mené cette saison à grand bonheur »

Publié par Franky Willy sur 24 Août 2009, 18:52pm

Catégories : #Basket-ball

Interview

 

Blaise Nkonga

Le président de la ligue régionale de basket-ball dans le Centre fait le bilan de la saison achevée le dimanche 23 août 2009 à l’Institut national de la jeunesse et des sports de Yaoundé.

« Nous avons mené cette saison à grand bonheur »


Blaise Nkonga: je suis fier de cette saison 


Quel regard jetez-vous sur la saison qui vient de s’achever ?

On va essayer de voir ou nous sommes partis. Au début de la saison, nous avons eu exactement quarante équipes au niveau du championnat. Nous avons réussi à mener cette saison sportive à grand bonheur. Sur le plan national, nous (nos équipes) avons décroché deux titres sur les trois mis en jeu. Nous pensons que nous pouvons nous améliorer encore et encadrer cette vitalité du basket dans notre région.

 

Y a-t-il des images fortes que vous gardez de cette saison ?

L’image forte c’est ces quarante équipes. Nous étions habitué à organiser le championnat à neuf clubs chez les seniors. Nous sommes passés a quatorze cette année. Ce qui n’est pas toujours évident. Chez les dames, nous sommes passés de sept à dix et chez les jeunes, nous sommes passés de douze a seize. Il y a un réel engouement du basket dans la ligue du Centre. C’est à nous maintenant de voir comment on va faire pour encadrer et organise tout cela. Pour justement avoir une quantité et une qualité du basket-ball. C’est avec une base large qu’on peut maintenant sortir au niveau national. Nous sommes entrain d’aller vers une phase ou il y aura un championnat d’élite et ensuite, il y aura les autres.

 

On a constaté un rajeunissement au niveau de votre effectif…

Oui. Dès que s’est ouvert, chacun peut trouver une équipe. Il faut éviter que les gens s’éternise quelque part. J’ai des jeunes et il faut ouvrir le champ et permettre à tout le monde de s’exprimer. Ce sera encore mieux parce qu’avec le projet basket à l’école qui est d’amener le basket au niveau de l’école primaire, on va commencer à jouer très tôt et on sera habitué de voir des gens plus jeunes encore. C’est ça l’avenir. Vous savez, chaque année, on a beaucoup de joueurs qui vont aux Etats unis. Si on ne travaillait pas sur la relève, on aurait par la qualité de spectacle que nous avons eu aujourd’hui. Ca fait partir de ce que nous pensons faire.

 

Et sur l’aspect innovation ?

Innovation (hésitation), je ne sais pas ce que ça veut dire innovation. Moi je travaille en fonction de ce que j’ai et des objectifs. Et chaque fois en essayant de faire mieux. Je ne recherche pas l’innovation. Je recherche l’amélioration. Que ce qu’on fait chaque fois, qu’on sente qu’il y a quelque chose qu’on a amélioré. Si c’est ce que les autres appellent innovation, c’est tant mieux.

 

Il y a eu des problèmes d’arbitrage au cours de la saison. Comment comptez-vous y remédier ?

Je ne pense pas qu’il y a eu des problèmes d’arbitrage. Les problèmes d’arbitrage ne relèvent pas d’un niveau technique. Ces problèmes relèvent du fait que les règlements au niveau du basket vont très vite. Généralement, le public et les entraîneurs ne sont pas formés. Ils ne sont pas au courant des nouvelles règles. Ils ne sont au courant des nouvelles règles. C’est ce qui fait qu’on s’emballe un peu. Ce qui est aussi vrai c’est que : avec le nombre de match que nous devons organiser sur la semaine et vu le nombre d’officiels que nous avons, parfois on se retrouve avec un officiel ayant trois matchs dans les jambes. Ca fait que a un moment donné, il y a un peu une perte de lucidité. Je ne pense pas qu’il y ait un problème d’arbitrage. Par contre, vous faites bien de le souligner, j’ai demandé justement qu’on ait de nouveaux officiels en quantité qu’on va former de manière continue de tel enseigne qu’à un moment donné, qu’on ait un nombre suffisant pour couvrir ce genre de chose. Mais, le niveau de nos arbitres est bon. La preuve quand ils vont au niveau international, ils sont bien notés.

 

Comment cette formation va se passer ?

Ce sera bien évidemment pas des séances de recyclage qui est inscrit dans le chronogramme de la saison 2009/2010 qui est déjà disponible. On commencera naturellement par des séances de recyclage mais aussi de formation. Je parle de formation continue des arbitres. Donc, les arbitres doivent être continuellement formés.

 

Les hommes de medias alors ?

Ils ne sont pas oubliés. Nous avons déjà pensé organiser des séances d’information sur le règlement, sur comment communiquer sur le basket. Mais en réalité, ça peut aussi venir de vous.

 

Propos recueillis par :

Frank William BATCHOU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents