Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Répression fiscale: Les impôts scellent le Journal « Le Messager »

Publié par Franky Willy sur 25 Septembre 2009, 14:04pm

Catégories : #Economie

Répression fiscale

Les impôts scellent le Journal « Le Messager »

 Cameroun : Les locaux du quotidien « Le Messager » scellés à DoualaPius N. Njawe

Fait inattendu dans l’après midi due mercredi 23 septembre 2009 au siège du Free Media group, société éditrice du journal Le Messager. Le plus vieux quotidien privé au Cameroun [crée le 17 novembre 1979 à Bafoussam, Ndlr]. Alors que les journalistes s’attellent à la rédaction de leur articles comme à l’accoutumé, ils sont surpris par la visite d’une forte équipe d’agents des impôts. Ces derniers ont pour ordre de sceller les bureaux du journal en question. C’est alors que certains responsables de la Free media group présents sur les lieux engagent une longue séance de conciliabules et de négociations. Ceci se passe en l’absence de Pius N. Njawe, le propriétaire de l’entreprise, et Roger Dongmo, le nouveau directeur général de Free media group. Il a été désigné et installé le 21 septembre 2009 au siège de la Camcom inc, la régie publicitaire du groupe de Douala. Les deux patrons étaient en déplacement hors de la ville. Sans attendre les conclusions des négociations entamées, les agents du Fisc se sont empressés d’apposer les scellées sur la porte de la salle de rédaction en isolant ainsi les bureaux de Honoré Foimoukom et Frédéric Boungou, respectivement coordonnateur de la rédaction et rédacteur en chef sans oublier le service technique où se fait le montage du journal. Il en ait de même pour le bureau du directeur général.

Selon un responsable du journal, les dettes de l’Etat ne font pas l’objet de compensations, « il n’est guerre inutile de rappeler que le ministère des Finances qui est la tutelle des impôts doit au Free media group pas moins de douze millions (12.000.000Fcfa) », affirme-t-il courroucé. Et d’ajouter : « Pourtant, la dette réclamée au  journal Le Messager s’élève à quelques 1.400.000Fcfa. Nous leurs avons proposé la somme de 100.000Fcfa comme avance à la somme demandée et ils ont carrément refusé de l’encaisser. C’est incompréhensible ! ». D’après le même responsable, cet acharnement des impôts sur cette entreprise vient remettre au goût du jour le sit-in au ministère des Finances qui a été annoncé quelques semaines plutôt par Pius N. Njawe. L’annonce a été faite lors de la conférence de lancement des activités de la célébration des 30 années d’existence du journal qu’il a donné à Yaoundé. La suite s’annonce périlleuse.

 Frank William BATCHOU
à Douala

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents