Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Le chef-d'oeuvre de Syssi Mananga

Publié par Frank William BATCHOU sur 26 Août 2013, 17:27pm

Catégories : #Culture

« Retour aux sources ».Avec ce deuxième album, la jeune chanteuse belgo-congolaise a de quoi séduire le Cameroun et davantage l’Afrique entière.
 Pochette-et-Cd-Syssi-Mananga.JPG
 
Elle avait infligé une raclée aux talentueux K-Dans d’Haïti, Raïssa Gdedji et D.A.C du Bénin. Pour remporter, toute heureuse, au final la timbale du concours « Couleurs Talent », édition 2012, sur Rfi. C’était certes une rude compétition. Mais la jeune artiste l’a prise comme un tremplin et une autre école de formation. Après quelques années de chansons en qualité d’interprète dans les clubs, les pianos-bars, au café-Bonaparte et au Twins jazz aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Syssi Mananga a grandi. Elle est même devenue internationale. Un premier rêve concrétisé grâce à « Retour aux sources ». Ce deuxième opus de l’artiste s’inscrit dans la lignée, d’il y a trois ans, de « Sweet memories ». Venue se ressourcer sur la terre de ses aïeux, la belgo-congolaise a profité pour puiser dans les rythmes traditionnels locaux, ajouté sa touche métissée, pour composer ses propres chansons. Une expérience qui lui a valu, grâce au titre « Ndjele », le « Tam-tam d’or » de la meilleure chanson métissée de l’année. C’était lors des Victoires de la musique congolaise en ce début d’année 2013. C’est tout dire !
Pochette.JPG
La fraîcheur de la zone équatoriale l’aide à faire jaillir d’elle, des compositions très personnelles. Avec tout ce qu’il y a de noble, de digne, d’élégant et de sobre. Des chansons sensuelles qui respirent l’émotion profonde d’un cœur (très) sensible. En quatre langues (Français, Anglais, Lingala et Lari), Syssi Mananga chante. On l’écoute, on fredonne avec elle et on frissonne. Hum… C’est trop fort. Ce sont des rythmes éclectiques dans lesquels bien de Camerounais et d’Africains, sans distinction, se reconnaitraient. Un melting-pot de tempo jazz, soul, raggae, zouk… avec une prédominance des instruments tels que djembe et la guitare acoustique. Ces musiciens si prennent bien dans « Africa » ; un hommage rendu à ce riche continent par Syssi. Elle qui nous invite, fils d’Afrique résident et de la diaspora, à ne guère oublier cette terre chérie et bénite. Sans remuer le couteau dans une plaie pratiquement cicatrisée, elle chante « Enfant soldat ». Un flash-back dans l’histoire de ce pays qui a connu de nombreuses guerres civiles. Il faut pardonner à ces « enfants soldats » qui agissaient surtout par contrainte.

 
Syssi Mananga est aussi une éveilleuse de conscience. Une revendicatrice. Un peu comme la feue Miriam Makeba à l’époque de l’apartheid. Elle explique, dans « Tala Nga », comment une société mobilisée peut revendiquer ses droits et obtenir gain de cause. « Vous pouvez nous viser, nous blesser, pas nous faire lâcher », soutient-elle avant de chanter « Ndjele » qui signifie « je suis parti(e) » en Lari. Cette autoproduction comptant de dix titres est le fruit d’un travail intense avec plusieurs musiciens locaux, et pas les moindres, comme le bassiste Aimé Kouka, le percussionniste Ndala Pépin, le batteur Lydian, le pianiste Aubede Badela, les guitaristes Emmanuel Nsingani et Elie Mabanza et la choriste Alcecia. Dans ce voyage jazzique, laissez-vous aussi entraîner par « Mawa », « Mayi ya bomoyi », « Sun in my head », « Ndima nga », « Yamba yé » sans être « A bout de souffle », la chanson de clôture de l’opus. Cette puissance vocale de la forêt équatoriale congolaise va à la conquête de l’Afrique. Dans le bon sens. Soyez prêts à l’accueillir !
Frank William BATCHOU
Syssi Mananga, « Retour aux sources », Autoproduction, 2012. (Flash Music – Douala, 3.000 Fcfa)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Syssi Mananga 13/09/2013 10:59


J'y serai Frank William Batchou, Lmc Prod travaille dessus

Frank William B 13/09/2013 10:58


Bro, Narcisse
Kounhoua, elle ne fait pas le bikutsi comme K-Tino mais c'est fort probable qu'elle connaisse la "Femme du peuple"

Narcisse Kounhoua 13/09/2013 10:56


 J'espère qu'elle connait bien K-Tino

Frank William B 02/09/2013 16:08


Merci beaucoup Syssi Mananga. Vivement un spectacle de toi au Cameroun

Syssi Mananga 02/09/2013 16:07


Tres bel article!

Archives

Articles récents