Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Le journal Le Messager limoge en catimini ?

Publié par Franky Willy sur 16 Décembre 2009, 20:22pm

Catégories : #Société

Logo-LE-MESSAGER.JPG


Collectif du personnel du journal le Messager    

 

Aux dirigeants des syndicats et confédérations syndicales

 

Objet : Note d’information

 

Monsieur,

 

Nous venons très respectueusement vous informer que le personnel (notamment les journalistes et le personnel technique de Douala, Yaoundé et des correspondants des régions) du quotidien Le Messager observe un arrêt du travail depuis le mercredi 2 décembre 2009.

 

Ce débrayage fait suite à sept mois d’arriérés de salaire. Des arriérés cumulés que nous traînons depuis janvier 2008. Cette situation perdure, car notre employeur nous a entraîné depuis au moins cinq ans dans une spirale de paiement de salaire irrégulier.

 

Au cinquième jour de notre débrayage, nous vous informons que nous avons été approché par notre confrère aîné, Ananie Rabi Bindji, qui nous apprend qu’il a été convenu avec notre employeur Pius N. Njawe de jouer les médiations dans cette crise.

 

A cet effet, il propose de rencontre le personnel de Douala, ce lundi 7 décembre 2009. Au moment d'envoyer ce message j'apprenais que la réunion aura lieu à la délégation régionale de la communication à 15 heures.

 

Nous souhaitons bénéficier de l’assistance de camarades syndicaux lors de cette rencontre afin que vous serviez de témoins de tout ce qui sera dit et pris comme résolution.

 

On nous oppose le fait que notre démarche à un caractère illégal parc que nous n’avons pas respecter les procédures d’usage. Nous l’assumons, mais cela entrait aussi dans notre stratégie, sinon notre employeur aurait par intimidation tenter de retourner certains d’entre nous pour faire échec au mouvement.

 

Il faut dire que nous n’avons pratiquement pas de revendications si ce n’est le paiement intégral de nos sept mois d’arriérés.

 

C’est pourquoi la réunion du personnel, convoquée par voie de presse pour le mardi 8 décembre 2009 à la direction du Free Media Group à la rue des écoles, revêt pour nous un caractère irrégulier. Car dans notre situation d’indigent dans laquelle il nous a réduit, nous sommes dans l’incapacité d’acheter un journal pour lire ce communiqué qui n’est ni signé et n’a ni ordre du jour. Nous estimons que pour nous convoquer la direction du Free media Group peut envoyer des Sms et doit donner un autre du jour qui porte sur le paiement des salaires. Et définir le nombre de mois ce qui permet de négocier au cas où ce ne sera pas la totalité. Mais plu encore prendre les dispositions pour que nos collègues des services extérieurs soient présents en prenant en charge les frais de transport des uns et des autres.

 

Douala le 7 décembre 2009

 

Le Collectif du personnel

du journal Le Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents