Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Université de Buea: Le personnel d'appui maintient le mot d'ordre de grève

Publié par Franky Willy sur 31 Octobre 2009, 10:11am

Catégories : #Société

Université de Buea

Le personnel d’appui durcit le ton

 
Le bloc administratif


Plus le temps passe, plus l’adrénaline monte au sein du campus de l’Université de Buea. Regroupé au sein d’une coopération, le personnel d’appui (ou personnel non enseignant comme ils se font appeler) de cette institution universitaire réclame entre autres le payement de leur aéré de 2006, 2007 et 2008, la première et la deuxième tranche des frais de production de 2009 et 2008 et les primes de risques de la sécurité des locaux universitaires. Dans un mémorandum cosigné par Ekema Etchu Tambe, le coordonateur des officiers du contrat, et Louis Abangma, le coordonateur des agents de l’Etat, les 14 et 16 octobre dernier avec l’accord des autres membres, et adressé au recteur de cette université avec ampliation au ministre de l’enseignement supérieur, le ministre du Travail et de la sécurité sociale, le gouverneur de la région du sud-ouest, le délégué régional du travail et de la sécurité social et le vice recteur de l’Université de Buea, ils disent attendre la réaction surtout favorable des dirigeants de l’université jusqu’au 30 octobre prochain. Au cas contraire, la journée du 2 novembre 2009 sera consacrée à une grève générale avec pour conséquence un arrêt total des activités au sein du campus de Buea.

L’administration de l’Université a paniqué et s’est sentie menacé. Dans le souci de trouver une solution à cette situation peut reluisante pour une institution publique, Vincent Titandji, le recteur de l’Université de Buea, a convoqué une rencontre avec les memorendistes. Celle-ci s’est tenue mercredi dernier, 28 octobre 2009, à l’amphi 250. Au cours de cette assiste houleuse entre les deux parties, le recteur a promis de payer 40% soit 28 millions Fcfa des 70 millions Fcfa exigés. Une promesse qui a été très vite rejetée par la partie adverse. Celle-ci exige au moins 60% de cette somme c'est-à-dire un minimum de 42 millions de Fcfa. Une somme qui sera partagée entre les vingt signataires du mémorandum. Malgré les moult tractations du recteur, les « futurs grévistes » sont restés campés sur leur décisions. Au regard non seulement à la pénombre qui couvrait déjà le campus et la ténacité de la partie d’en face, Vincent Titandji a sollicité une nouvelle rencontre hier, 29 octobre 2009, au même lieu. Question de mieux réfléchir sur les exigences clamées par le personnel non enseignant. Lors de cette troisième rencontre du genre, (après celles du 9 septembre, du 27 et 28 octobre 2009), les deux parties n’ont toujours pas trouvé de terrain d’entente. Toute chose qui prouve que la journée du 2 novembre prochain est maintenue pour la grève générale à l’Université de Buea. Chaud devant !

Frank William BATCHOU

A Buea

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents