Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Cameroun: Nobert Ndong écope 10 ans d'emprisonnement ferme

Publié par Franky Willy sur 26 Août 2009, 20:14pm

Catégories : #Société

Opération épervier

10 ans de prison pour Nobert Ndong

 

Nobert Ndong: Un sort scellé

L’ancien directeur du développement de l’enseignement supérieur (Ddes) du Cameroun, Nobert Ndong, a été condamné à dix ans de prison ferme le lundi 24 août 2009 par le Tribunal de grande instance du Mfoundi. Par ailleurs, il échappe à la perpétuité telle que requise par le représentant du ministère public. Du verdict de cette instance judiciaire, il est reconnu coupable d’un détournement de plus de 140 millions de Fcfa. Une somme destinée à l’organisation du Brevet de technicien supérieur (Bts) et d’autres examens. Il a été sommé de payer la somme de 128 millions de Fcfa de dommage et intérêt à l’Etat camerounais. Nobert Ndong a été arrêté en juillet 2007. Cette arrestation s’est faite quelques semaines après que l’incriminé ait disparu de son poste de travail en même temps que l’argent pour ne réapparaître qu’au moment de l’ouverture de l’enquête.

Dans ces déclarations, Nobert Ndong dit avoir été abusé par deux individus nommés Moussa Yaya et Amadou Bello qui lui ont harcelé par sms pendant deux semaines. Les Sms disaient : « vous êtes poursuivis par une horde de démon. Il faut vous en délivrer ». Après une discussion au téléphone, les deux présumés malfrats sont arrivés dans son bureau vêtus de gandoura. Ils ont demandé que tout soit ouvert, précisément le coffre fort. Ils ont prié, ramassé ce qui leur intéressait et ont lâché en partant : « Vous êtes délivrés ». Rapporte Nobert Ndong. C’est quelques minutes qu’il se lève et constate que son coffre est vide. Joint au téléphone, les deux commanditaires du forfait affirment avoir pris cet argent pour le purifier. Le lendemain, c’est de Ngaoundéré qu’ils vont répondre au téléphone en affirmant qu’ils sont à la recherche d’un parfum. Une recherche qui s’est poursuivie jusqu’au Tchad. Nobert Ndong avoue avoir erré pendant une bonne période entre le monastère de Bénédictin et l’hôtel Mont Fébé après ce forfait. Il sera récupéré par sa famille et conduit par la suite dans une clinique. Un asile de circonstance qui n’a pas empêché sa condamnation.

Frank William BATCHOU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents