Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Frank William Batchou

L'univers de Frank William Batchou

Nous vous présentons dans ce blog toute l'actualité sur le Cameroun. Et une ouverture sur le monde... Merci pour vos commentaires et surtout vos critiques constructives


Le « Meyong meyeme » sur les planchés de la français

Publié par Franky Willy sur 28 Septembre 2009, 17:26pm

Catégories : #Culture

Théâtre de marionnette

Le « Meyong meyeme » sur les planchés de la français

 

Une phase de scène
La culture camerounaise en général et le théâtre en particulier est en plein essor. Cette période de gloire a démarré avec la tournée africaine de la troupe « Bana ba africa » grâce à la pièce « Les deux frères ». Celle-ci a débuté le 13 août dernier au Cameroun pour s’achever le 17 octobre prochain en République démocratique du Congo via le Togo, le Benin, le Niger, le Burkina-Faso, le Mali, la Guinée Conakry et la Côte-d’Ivoire. C’est au tour de l’Association rencontre de développement d’annoncer la tournée en France de la troupe « Meyong Meyeme » avec la pièce éponyme. Elle ira du 2 au 6 octobre prochain dans les provinces de la Haute et de la Base Normandie. Durant cette tournée, la troupe va aussi profiter pour prester au festival « Les Afrikales », édition 2009.

Quelques étapes de la représentation

« Meyong Meyeme au pays des morts » est un spectacle de marionnette crée l’année au Cameroun avec la participation des marionnettistes venus de la France, du Congo Brazzaville et de la République démocratique du Congo. La toute première représentation a eu lieu la même année, précisément le 29 novembre 2008 au Centre culturel français François Villon de Yaoundé. Cette pièce met en exergue un jeune homme du nom de Meyong Meyeme. Ce dernier est un joueur de « Mvet », une cithare traditionnelle de l’Afrique centrale. Il est très doué, réputé et aimé voire adoré par toutes les femmes du village. Malgré cette admiration, Meyong Meyeme tombe amoureux d’Eding, une fée et fille du village Bekon au pays des morts. Pour retrouver cette belle et séduisante fille afin de la prendre en mariage, il doit braver la mort avec l’aide du petit oiseau-génie. Les parents de fée lui demandent 500 singes pour la dot, des pagnes… à déposer au bord du fleuve avant la prochaine récolte du cacao. Des conditions a ne jamais enfreindre lui sont aussi posées pour garder la fille : ne jamais prendre une autre femme, jamais elle ne portera une robe deux fois, ne jamais prononcer le mot… gorille, veiller à ce que son assiette soit toujours pleine, etc. Va-t-il respecter toutes ces conditions ? Rendez-vous en salles pour soixante-cinq minutes d’intenses émotions.

Plan de jeu

Cette pièce est une adaptation de la pièce « Meyong Meyeme au pays des morts » de Jacqueline Henry Leloup et du Théâtre universitaire de Yaoundé. Elle a été présentée pour la première fois en 1989 à la télévision nationale. Le texte est celui d’Ulrich N’ Toyo du Congo Brazzaville assisté de Ngo Bassock Elisabeth du Cameroun. Une fierté pour les africains de la diaspora française.

Frank William BATCHOU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents